Pour une entrée facile dans le monde de l'emploi, avoir fait des études supérieures ne suffit plus à l'heure actuelle.

De l'audace - Auberton-Herve Andre-Jacques - Débats Publics


De l'audace - Auberton-Herve Andre-Jacques - Débats Publics

Un bâtisseur clairvoyant

André-Jacques Auberton-Hervé (Andre-auberton.website) possède les qualités d’un très bon meneur d'hommes : recrutement des bonnes personnes et excellente vision du marché. Des compagnies prestigieuses figurent parmi les clients de la start-up. Au début des années 90, André-Jacques Auberton-Hervé fonde, avec Jean-Michel Lamure, la start-up Soitec.

Il poursuit ses études dans le supérieur sur les bancs de la prestigieuse Ecole centrale de Lyon. En 1986, au terme de brillantes études et à tout juste 24 ans, André-Jacques Auberton-Hervé devient docteur et participe à des conférences mondiales dans les domaines qui l'enthousiasment : les semi-conducteurs et le silicium. Très jeune, il est convaincu par l’importance du progrès. Né dans le courant des années 60, André-Jacques Auberton-Hervé passe sa scolarité dans l'Hexagone et obtient son bac en avance, à 16 ans.

Des clients partout dans le monde

Que ce soit pour les semi-conducteurs ou pour d'autres activités, la clientèle d’André-Jacques Auberton-Hervé est dispersée dans le monde entier, par exemple en Arabie saoudite et en Afrique du Sud. Grâce à des usines implantées dans diverses régions du monde, Soitec dispose d'une envergure internationale. André-Jacques Auberton-Hervé a pu faire face à la concurrence en introduisant Soitec en bourse sept ans après la naissance de l'entreprise. La start-up iséroise Soitec s’exporte rapidement et parvient de cette façon à un CA de 372M€ dès 2006.

Des actions pour la préservation de l'environnement

André-Jacques Auberton-Hervé soutient l'installation de fermes photovoltaïques dans de nombreux pays. Notre pays est à la pointe dans le secteur du développement durable. Il l'a notamment démontré lors de la COP 21 en 2015. Il a été nommé conseiller auprès de l’administrateur au Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA). Avec la croissance des énergies vertes, l’entreprise d’André-Jacques Auberton-Hervé s'est positionnée en chef de file pour faire face au défi climatique.